Vingt ans de fraternité autour du vin - M.L. - L'Avenir

Dégustations, échanges et achats, le 2e week-end d’avril réunit quelque 2 000 visiteurs aux «Vignes d’antan».

21e édition de la foire aux vins en Haute-Lesse. Les «vignes d’antan» rassemblent connaisseurs et curieux de ce breuvage divin.

Des viticulteurs français (et cette année, italiens) présentent donc leur production, ce week-end des 14 et 15 avril, dans le chapiteau qui, le temps de la pause dominicale, jouxte la salle communale de Lomprez.

Cette foire aux vins conviviale accueille le public, de 11 h à 20 h.

Depuis deux décennies, vignerons et hôtes ont fraternisé. Vingt-deux producteurs, vingt et une régions de vignobles français: seules, la Provence et la Savoie manquent au panel vinicole français.

Bon an, mal an, quelque deux mille visiteurs arpentent les allées et échoppes du chapiteau: vingt-cinq présentoirs de vins et produits de bouche, ces alliés du bon vin que sont le fromage et la charcuterie.

Convivialité autour d’un bon verre de vin, discussions avec les vignerons, devenus des amis et découverte des nouveaux millésimes seront certainement au rendez-vous de cette 21e édition de la foire aux vins «Les vignes d’antan» à Lomprez !

Dans l’ordre de numérotation des échoppes: huiles d’olive et produits fins de Toscane, salaisons et charcuterie d’Ardenne, Montlouis-sur-Loire et Touraine, Bergerac et Rosette, Proseco, Friualano et vins du Frioul, Puisseguin et Saint-Emilion, vins et crémants d’Alsace, Saint-Joseph, Pineau de Charente et cognac, côtes de Blaye et Bordeaux, Alex Corton et Savigny-les-Beaune, Limoux, Champagne, Rasteau, Corbières, Armagnac, rhum et whisky, Médoc, Coteaux de Layon et Cabernet d’Anjou, Minervois, Meursault et Pommard, fromages de Savoie, Vacqueyras, Saint-Véran et Pouilly Fuissé, Arbois, vins jaune et de paille, côtes du Roussillon et Muscat de Rivesaltes

Johnny Luthers a mis le feu à Wellin


Pour les 20 ans de la foire aux vins de Wellin,
les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands !

Ce vendredi Thierry Luthers, célèbre journaliste sportif, a pour le plaisir de tous, repris le répertoire de sa plus grand idole Johnny Hallyday. En véritable showman, il a avec toute son équipe, fait le bonheur des 250 spectateurs qui sont venus l'applaudir.

Félicitations aux organisateurs et merci à tous les bénévoles








La Haute-Lesse célèbre le vin ce week-end - Michel LATINE - L'Avenir




Vingt-deux vignerons attendent l’amateur de bon vin, à la salle communale de Lomprez, ce week-end. Découverte et convivialité garantie.

Vingt ans que le deuxième week-end d’avril, la fête du vin en Haute-Lesse réunit convivialement viticulteurs français et amateurs de bons vins.

Cela fait deux décennies que les «Vignes d’antan» réunissent des viticulteurs français et les amateurs de vin, dans ce petit village de Haute-Lesse.

«À l’époque (1998), le nouveau comité de l’ES Wellinoise (André Clarenne, Benoît Cambron, Frédéric Clarinval, Patrick Davreux, Thierry Simon, Étienne Remacle et d’autres comitards) a imaginé organiser un événement festif. La bière avait déjà son WEBS à Sohier, on a donc porté notre choix sur le vin!», explique Étienne Remacle, un des initiateurs de cette foire aux vins. Les «Vignes d’antan» étaient nées.

Pourquoi cette dénomination? «Au Moyen Âge (XIIe siècle), Wellin dépendait de l’abbaye de Stavelot. Notre localité payait la dîme aux moines en «bon vin blanc». C’est en référence à l’existence de vignoble sur la Calestienne (encore un lieu-dit «Vignes» à la Malière) que notre organisation a donc baptisé ainsi sa foire aux vins», précise Étienne Remacle.

Une région, un vigneron
Après quelques investigations dans des événements similaires (notamment Neuvillers), le comité a défini son mode opérationnel: recherche d’un vigneron par région viticole et logement chez l’habitant. «En 1998, dix viticulteurs ont répondu favorablement à notre sollicitation. Dès la première édition, vignerons et hôtes ont vraiment apprécié la formule d’une telle fraternité. Et elle a percolé dans ce monde de producteur de vins pour atteindre aujourd’hui vingt-deux producteurs, vingt-deux régions de vignobles: seules, la Provence et la Savoie manquent dans le panel vinicole français.»

Bon an, mal an, entre mille cinq cents et deux mille visiteurs arpentent les allées et échoppes du chapiteau: vingt-six présentoirs de vins et de produits de bouche, alliés du bon vin. «Au gré de notre succès, nous avons structuré le comité et créé une ASBL spécifique à la foire aux vins. Mais le but social initial demeure: venir en aide, matérielle et financière, aux équipes (d’âge) de l’entente sportive wellinoise», conclut Étienne Remacle.

Ces samedi 14 et dimanche 15 avril, convivialité autour d’un bon verre de vin, discussions avec les vignerons, devenus des amis et découverte des nouveaux millésimes seront certainement au rendez-vous de cette 21e édition de la foire aux vins «Les vignes d’antan» à Lomprez.

La foire aux vins se déroule sous chapiteau, à côté de la salle communale de Lomprez, ces samedi 14 et dimanche 15, de 11 h à 20 h. Restauration tout le week-end assurée par le traiteur Dominique Penoy.